La collection du Musée du ski des Laurentides - MSL

Comme le feuillage ne fait pas l’érable, l’exposition n’est pas le musée. Le cœur du musée est dans ses collections.

Dans tous ses objets; skis, bottes, raquettes et autres souvenirs que vous avez offerts au musée. La collection du musée compte plus de 3000 artéfacts qui sont autant de témoignages de notre histoire et de votre passion pour un sport, le ski, et pour une saison, l’hiver. Les musées n’exposent, règle générale, qu’un très petit pourcentage de leurs trésors; moins de 5 % habituellement. Faut-il s’attrister de cette réalité et espérer présenter la totalité des collections muséales au public? Non. Le musée est un organisme vivant qui se modifie, présentant ses différents visages, selon ses expositions et ses activités ; à la fois reflet et pouls de sa communauté.

La diversité, la richesse et l’importance des collections du musée sont ce qui lui assure sa longévité et son rayonnement dans la communauté. Si le musée est un organisme vivant qui évolue; l’objet muséal (l’artéfact) demeure une chose étrange! En effet, à une époque, un objet X peut être la « vedette » du musée, et à une autre sembler dépourvu d’intérêt. Les objets muséaux sont les mots de l’exposition. Un ski, par exemple, est à un moment un objet utilitaire; un article qu’un individu achète, puis va étrenner sur les pentes. Ensuite, un jour, ces objets ne servent plus, ils sont devenus obsolètes, mais ils ne sont pas nécessairement devenus inutiles! En effet, certains de ces objets sont, dès lors, des objets historiques, des artéfacts qui rendent compte d’usages disparus ou en voie de le devenir. Pour ceux-là, les musées existent et leur accordent une seconde vie.

Les objets des collections du musée prennent leur importance, non pas de leur valeur monétaire comptable, mais des sentiments, de l’histoire et de la mémoire dont ils sont investis. Et cette valeur, chers amis, donateurs et supporters du musée, c’est vous qui la leur conférez. De concert avec ses collections, l’importance du Musée du ski des Laurentides réside, entre autres, dans le formidable écrin qu’est pour lui la ville de Saint-Sauveur, et plus largement, les Pays-d’en-Haut, parce que le patrimoine du ski est souligné à l’endroit même où est née, et où continue à croître, une extraordinaire manière de vivre en hiver, avec l’hiver et de l’hiver.

En terminant, le Musée du ski des Laurentides tient donc à adresser ses remerciements les plus sincères à tous ceux qui, par leur cœur, leur fierté et leur support, ont donné une âme au musée. Un merci tout spécial à tous nos donateurs !

par Marie-Eve Auclair, Conservatrice de 2011 à 2016, Musée du ski des Laurentides

Pour information, veuillez communiquer:
 Nancy Belhumeur - Conservatrice
450-227-2564 poste 222
nancy@museeduski.com